Vanité


Vanité
    \
    ROMAINS (Louis Farigoule, devenu Jules)
    Bio express : Écrivain français (1885-1972)
    «J'ai envie d'écrire, en écriture bien grosse, au milieu de ma page : "Vanité de l'Histoire" ; et au-dessous, en lettres plus petites, comme une seconde vérité pendre à la première : "Vanité de la politique".»
    Source : Les Hommes de bonne volonté
    Mot(s)-clé(s) : Histoire - Politique - Vanité

Dictionnaire des citations politiques. . 2007.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vanité — [ vanite ] n. f. • XIIe sens 2; lat. vanitas 1 ♦ (1580) Défaut d une personne vaine, satisfaite d elle même et étalant cette satisfaction. ⇒ autosatisfaction, complaisance, fatuité , infatuation, 1. jactance, orgueil, ostentation, prétention,… …   Encyclopédie Universelle

  • Vanite — Vanité Vanité de Juriaen van Streeck …   Wikipédia en Français

  • vanité — Vanité. s. f. Inutilité, peu de solidité. Tout n est que vanité dans le monde. l Ecriture dit, Vanité des vanitez, & tout est vanité. Il signifie aussi, Orguëil, presomption. Que vous avez de vanité! la vanité est blasmable en toutes personnes.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • vanité — Vanité, Vanitas, Futilitas …   Thresor de la langue françoyse

  • vanité — (va ni té) s. f. 1°   Caractère de ce qui est vain, vide, sans solidité, sans durée. •   Tous les hommes qui n ont pas la connaissance de Dieu ne sont que vanité, SACI Bible, Sagesse, XIII, 1. •   Qu une chose aussi visible qu est la vanité du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Vanité — Cet article a pour sujet un genre pictural. Pour une définition du mot « vanité », voir l’article vanité du Wiktionnaire. Vanité de …   Wikipédia en Français

  • VANITÉ — s. f. Inutilité, peu de solidité. Tout n est que vanité dans le monde. L Écriture dit : Vanité des vanités, et tout est vanité. Mépriser les vanités du monde. Il est revenu des vanités du monde.   Il signifie aussi, Amour propre qui a pour objet… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VANITÉ — n. f. Caractère de ce qui est vain, vide, inutile. Tout n’est que vanité dans le monde. L’écriture dit : Vanité des vanités, et tout est vanité. Mépriser les vanités du monde. Il est revenu des vanités du monde. Il signifie aussi Amour propre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • vanité — Péché «mortel» chez un homme. Pur effet de vertu exhibitionniste* chez une femme, sans quoi la tentation ne serait pas ce qu’elle est. le DICO de l amour et des pratiques sexuelles Par Jacques Waynberg …   Dictionnaire de Sexologie

  • vanité — nf., gloriole, renommée : glwâra (Saxel), glwéra (Albanais) ; vanitâ (001, Villards Thônes). E. : Air, Présomption …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.